Tous au lit l'après-midi !

Juste après le déjeuner on y songe… puis on oublie. Réveillez-vous ! La sieste n’est pas réservée aux enfants. Les grands aussi ont le droit de se faire du bien. Voici six bonnes raisons de siester cet été (et le reste de l’année) !

                                                         

Pour combler les déficits de sommeil
Insomnies chroniques, coucher tard, la dette de sommeil est aujourd'hui croissante et préoccupante. Pour récupérer, une sieste courte suffit : 10 minutes chaque jour. Pratique pour se requinquer après les nuits ambiancées de l’été.

Pour booster sa créativité
Salvador Dali, insomniaque, était un grand adepte des siestes éclair, qui lui permettaient de retrouver toute sa créativité. Et ça marche dans tous les domaines ! Quelques entreprises françaises l’ont compris, laissant leurs salariés se reposer en début d'après-midi pour qu’ils bouillonnent de bonnes idées.

Pour éviter le burn-out
Payer pour se reposer ? Le concept des bars à sieste, né au Japon, fait des émules en France. A Paris, Lyon, Marseille, Rouen ou Amiens, on fait le plein de sommeil entre deux réunions. Musique douce, massages, séances de luminothérapie, fauteuils massant… les idées ne manquent pas pour aider à décompresser.

Pour ne pas s’endormir sur ses lauriers (ou au volant)

Une sieste de 20 mn libère la noradrénaline, stimule le rythme cardiaque et permet une irrigation plus importante du cerveau. Résultat : on est plus vigilant. Recommandé par les organismes de prévention de la route, la sieste diminuant fortement le risque d'accidents. Foncez (enfin siestez !)


Pour rejoindre « les grands Hommes »
Obama, Napoléon Bonaparte, Benjamin Franklin, Victor Hugo, Thomas Edison... Les exemples de personnages emblématiques de notre Histoire adeptes de la sieste sont légion. Albert Einstein dormait peu la nuit mais s’accordait des power-naps au cours de la journée. Winston Churchill, au-delà de sa consommation de whisky et de cigares, abusait également des micro-siestes, et JFK était connu pour ses deux heures de sieste quotidiennes.


Pour devenir centenaire 
On compte aujourd'hui 20 000 centenaires en France ! Leur secret ? Une sieste tous les jours à la même heure et de la même durée... Selon une enquête de l'Institut national du sommeil et de la vigilance, 9 centenaires sur 10 déclarent en effet s'adonner à un petit somme réparateur tous les jours à 13h pendant 53 minutes.

                       

Encadré : sieste à la carte

A chaque sieste ses bienfaits. Choisissez votre formule :

La sieste flash : en 5 minutes chrono, on repart à 0. C’est la promesse de cette micro-sieste, pratiquée assis, le dos et la tête droits et les yeux fermés. Plus qu’un sommeil, il s’agit d’une relaxation profonde, et efficace !

La sieste de 20 min : courte mais pas trop, elle permet de récupérer en profondeur. Exit les tensions musculaires et le stress, place à la sérénité. Recommandée au moins 3 fois par semaine pour des effets 100% bénéfiques.

La sieste royale : réservée aux travailleurs de nuit et aux jet laggers qui doivent aller travailler, elle dure entre 1h et 1h30, et laisse dans un état d’inertie post-sieste. Compter ½ heure pour réellement sortir de sa torpeur.


Inscrivez-vous à notre newsletter