Longe-côte : votre allié forme

Mer ou océan, chacun son camp. De la Manche à la Méditerranée, le longe-côte est devenu THE activité des littoraux français. Le principe ? Marcher dans l’eau de mer le plus rapidement possible. Vu de la plage, ça a l’air pépère. Mais l’immersion demande un bel effort, et sculpte un corps en béton !

Au départ, ce n’était qu’un entrainement pour les pratiquants d’aviron. Née sur les plages du Nord en 2005, la discipline a vite conquis le cœur des Français. Eté comme hiver (pour les plus téméraires), les pratiquants s’immergent jusqu’aux hanches, voire la poitrine pour les plus sportifs, et avancent le plus vite possible dans l’eau. Evidemment, plus l'immersion est profonde, plus l'effort est grand.

Longe-côte : Marche à l’ombre

Activité rafraîchissante, le longe-côte se pratique à plusieurs, accompagnés d’un coach de préférence (pour connaitre le (sous)terrain et éviter pierre, roche et autres anfractuosités). Porté par l'énergie du groupe, on met toute son énergie dans cette marche effrénée. Côté équipement, seuls des chaussons adéquats sont recommandés. Dans le Nord et dans l’Ouest, certains s’affublent également de combinaison, gants et cagoules... De vrais pingouins vu de loin !

Longe-côte avec ou sans pagaie

Tonifiant et revigorant, le longe-côte cumule les bons points : renforcement musculaire, cardio et retour veineux, tout travaille sans les chocs traumatisants de la course à pied sur terre. Les bienfaits de la marche (toute la chaîne musculaire est sollicitée) sont couplés aux bienfaits de la mer (qui favorise la circulation sanguine et stimule l'activité cardio-vasculaire). Jambes, cuisses et abdos se galbent en douceur… L’utilisation de la pagaie est un bonus pour l'ensemble de la chaîne musculaire (bras, épaules, dos, biceps et triceps).

Longe-côte à contre-courant

Le but du jeu, évidemment, est de marcher à contre-courant. Ce qui représente une dépense d'énergie cinq fois supérieure à celle de la marche classique. Face à la résistance de l’eau, la technique est indispensable pour établir le meilleur chrono possible. En duo, en trio ou en groupe, on se met au défi de faire mieux que les fois précédentes.

Le longe-côte, un sport de compet

Les championnats de France de longe-côte, qui se déroulent en octobre, sont orchestrés par la Fédération Française de Randonnée. Issus des 90 clubs Randonnées de tous les littoraux français, les concurrents s’affrontent sur des parcours chronométrés de 100 mètres en solo ou 1 000 mètres en équipes de trois ou cinq. Juniors (- 18 ans), seniors (18-39 ans), vétéran 1 (40-59 ans) ou vétéran 2 (60 ans et plus), y’a pas d’âge pour participer !

Profitez du cadre enchanteur de nos thalassos à Roscoff, Douarnenez, Saint-Jean-de-Monts et Pornichet - Baie-de-la-Baule pour tester cette activité tonifiante.


Inscrivez-vous à notre newsletter