Les légumes de l'hiver

L’idée reçue est la suivante : Fini l’été, finis les légumes verts. À partir du mois de novembre, beaucoup de légumes disparaîssent de nos paniers (courgettes, aubergines, artichauts, tomates fraîches …), alors quoi manger cet hiver ?

Même si les poireaux, les carottes ou champignons sont maintenant produits toute l’année, les idées nous manquent pour cuisiner. Heureusement, les fêtes d’Halloween sont là pour nous souvenir des potirons et autres cucurbitacées qui sont excellents en potage ou purée. Plus ils sont colorés, plus ils contiennent un taux élevé de provitamines A (juste après les carottes et épinards), anti-oxydantes et protectrices cardiovasculaires.


L’oseille, l’endive et le fenouil fournissent de parfaits supports pour les papillotes de poissons ou volailles, et comme ils sont très fibreux, une fois cuits ils accentuent votre transit intestinal. Plus classiques, on retrouve les variétés de choux, qui se consomment crus, finement râpés, ou cuits dans plusieurs eaux pour en supprimer les dérivés soufrés. Le cresson, les blettes, le topinambour, les salsifis ou scorsonères sont autant de légumes oubliés qui raviront petits et grands.

Vous constatez donc qu’il suffit d’un peu d’imagination pour varier vos menus et si ces quelques sortes de légumes ne vous plaisent pas, pensez que les légumes surgelés sont là toute l’année pour vous aider. Leur avantage est la conservation des valeurs nutritionnelles grâce au froid et à l’emballage opaque.

Par Emmanuelle Chauvin, Diététicienne Nutritionniste // Valdys Resort Saint-Jean-de-Monts.


Inscrivez-vous à notre newsletter