Les bienfaits du froid sur notre santé

Nez qui coule, moral en berne, kilos en trop… le froid a mauvaise presse. Il a pourtant des effets positifs sur notre santé. Faites-en un précieux allié !

Le froid, un atout pour éliminer les graisses

Contre vents et marées, le corps doit maintenir sa température à 37°. En hiver, il brûle des calories pour réguler sa température face au froid. Pour éliminer les graisses, sortez pratiquer une activité physique…. Attention en revanche à ne pas compenser ensuite avec plusieurs parts de tartiflette !

Le froid améliore la circulation sanguine

Le froid provoque une vasoconstriction (diminution du diamètre des vaisseaux sanguin), suivie d’un effet réactionnel de vasodilatation (dilatation des vaisseaux), augmentant le débit sanguin. Résultat : la microcirculation est stimulée, les cellules sont correctement nourries et drainées, et les organes sont bien alimentés. Vrai aussi pour la peau du visage, qui permet d’avoir une meilleure mine en hiver !

Le froid booste la tonicité

Avec des températures proches de zéro, la circulation sanguine s’accélère. Pour doubler les effets sur la tonicité, on profite du froid pour faire du sport en extérieur : courir, marcher ou faire du vélo quand il fait froid permet à l’organisme de mieux réagir aux écarts de température et de gagner en endurance. C’est le moment de se (re)mettre au sport !

Le froid aide à mieux dormir

Pour dormir, on recommande une température de chambre entre 16 et 20 degrés. L'hiver, il suffit donc de baisser le radiateur. Dans une même logique, le froid aide à la concentration et à la productivité. La température idéale pour se concentrer et travailler efficacement ? 17 degrés… Essayez !

Le froid chasse le rhume

Le rhume n'est pas dû au froid, mais à des virus. Or, quand les températures sont négatives, l'activité des virus et des bactéries est limitée. Idem pour les allergènes. Dans la lutte contre les acariens, certains allergologues conseillent même de passer les peluches des enfants quelques minutes au congélateur, ces organismes microscopiques ne survivant pas à - 15 °C.

Le froid atténue les douleurs

Le froid "endort" les nerfs sensitifs et libère de l'endorphine, une hormone qui soulage. Résultat : on sent moins la douleur. Adieu douleurs musculaires, articulaires et maux de tête… D’ailleurs tout le monde désormais connaît les bienfaits de la cryothérapie, employée notamment pour traiter les rhumatismes.

Le froid augmente l’immunité

Le froid augmente la production des lymphocytes, ou "cellules de l'immunité". Selon l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep), une exposition répétée au froid stimule nos défenses. Tous dehors !

Et sinon, connaissez-vous la cryothérapie ? Nous vous invitons à découvrir nos centres de cryothérapie en Bretagne


Inscrivez-vous à notre newsletter