La sophro pour gérer ses émotions

Gérer ses émotions avec la sophrologie

Stressé(e), déprimé(e), triste, en colère ? La sophrologie est là pour vous aider. Voici 6 exercices simples à faire à la maison pour bien gérer ses émotions au quotidien.

Évacuer la colère

Debout bien campé(e) sur vos deux jambes (pieds écartés de la largeur du bassin), inspirez en levant le bras gauche tendu à l’horizontale devant vous et ramenez le point droit à hauteur de l’épaule droite. Soufflez fort en lançant le poing droit loin devant vous (bras bien tendu). Relâchez les deux bras le long du corps. Soufflez. Recommencez deux ou trois fois l’exercice.

Se débarrasser du stress

Inspirez profondément par le nez puis bloquez la respiration et faites un mouvement de tête de gauche à droite (comme pour dire non au stress). Laissez revenir la tête en position droite en soufflant doucement par la bouche. Réitérez l’exercice trois fois.

Se libérer de la boule au ventre

Écartez les pieds de la largeur du bassin, relâchez le ventre, les bras et les épaules, laissez votre tête dans le prolongement de votre colonne vertébrale et fermez les yeux. Posez une main sur votre ventre, une main sur vos lombaires, prenez une profonde inspiration en gonflant votre ventre, soufflez doucement par la bouche en laissant votre ventre redescendre. Reprenez une respiration naturelle, relâchez les bras le long du corps, gardez les yeux fermés et accueillez les sensations de détente et de relâchement au niveau de votre ventre. Refaites l’exercice une deuxième fois en imaginant que le calme vous emplit à chaque étape. Renouvelez l’exercice 3 fois pour laisser la sérénité s’installer.

Stopper les angoisses

Positionnez-vous les pieds écartés de la largeur du bassin, les genoux légèrement fléchis, le ventre relâché, les épaules basses, les bras le long du corps, les mains ouvertes et la tête dans le prolongement de votre colonne vertébrale. Fermez les yeux. Posez les mains de part et d’autre de vos côtes, relâchez les épaules et prenez une profonde inspiration par le nez en cherchant à ouvrir la cage thoracique. Soufflez doucement par la bouche en laissant vos côtes redescendre. Accueillez les sensations de relâchement de la cage thoracique, de votre thorax, de votre buste. Ouvrez les yeux. Refaites l’exercice 3 fois.

Chasser la lassitude

Écartez les pieds de la largeur de votre bassin, fléchissez légèrement les genoux, relâchez le ventre et abaissez les épaules. Fermez les yeux. Inspirez en levant les bras à l’horizontal face à vous, fléchissez les poignets, bloquez votre respiration et faites des mouvements de va-et-vient avec vos mains en imaginant effacer votre fatigue. Soufflez en laissant les bras redescendre le long du corps. Reprenez une respiration naturelle, gardez les yeux fermés et accueillez la sensation de détente. Recommencez l’exercice 3 fois pour éliminer toute votre fatigue.

Gérer l'impatience :

fermez les yeux et portez votre attention sur chaque partie de votre corps, en commençant par le sommet de la tête. Continuez avec le front, les paupières, les joues, les mâchoires, la nuque, le cou, les coudes, les avant-bras, la poitrine, le dos... jusqu'au bout des orteils. S’il existe des tensions ou des douleurs à certains endroits, contentez-vous d’en prendre conscience. Faites l’exercice une deuxième fois en visualisant une plume qui caresse chaque partie de votre corps, ou un filet d'eau fraîche qui coule lentement du haut (la tête) jusqu'en bas (les talons).


Inscrivez-vous à notre newsletter