Conseils détox après les fêtes

On se mord encore un peu les doigts d’avoir autant bu et mangé pendant les fêtes. Comme chaque année… Mais le mal est fait, alors exit la culpabilité et place à la détox soft.

La mode n’est plus à la cure pure et dure. Et ne se limite pas au rééquilibrage alimentaire. Pour détoxifier l’organisme, on prend le temps d’adopter une hygiène de vie irréprochable de A à Z, avec à la clef une pêche d’enfer ! Et vous verrez, c’est pas sorcier !

On s’hydrate toute la journée

C’est le b.a.-ba. Bien s'hydrater tout au long de la journée permet d’éliminer. Objectif : drainer les toxines hydrosolubles et améliorer le transit intestinal. Au saut du lit, on avale le jus d’un demi-citron dans 1 verre d’eau tiède pour drainer les reins et stimuler le foie (grâce à l'acide citrique). Puis on sirote 1,5 à 2 litres tout au long de la journée à grands coup d’eau, d’infusion et de thé vert.

On repense son alimentation

Pour nettoyer son organisme en douceur, on arrête le trop gras, le trop sucré et le trop salé. On remplace le beurre et la crème par des huiles végétales, les aliments riches en graisses saturées (fromages, charcuteries, viandes grasses) par des poissons blancs, des viandes maigres et des yaourts maigres. Et on privilégie les fruits et légumes drainants, riches en minéraux et antioxydants (chou, brocoli, poireau, oignons, betterave, agrumes, kiwi), ainsi que les céréales complètes, riches en fibres, vitamines (B), minéraux (magnésium, fer…) et protéines végétales, indispensables au tonus.

On transpire

Sauna, hammam et sport font transpirer et permettent d’éliminer les toxines. On privilégie les activités outdoor pour leur effet 2 en 1 : on transpire et on oxygène son organisme. Le palmarès des sports anti-détox ? L’escalade (1 heure = 1 dinde aux marrons en moins). L’accrobranche (1 heure = 2 parts de buche). L'aquabike (1 heure à un bon rythme = les chocolats avalés par-ci par-là). La corde à sauter (15 mn -vous ne tiendrez pas plus ! = la part supplémentaire de foie gras qu’il aurait fallu refuser). Et l’indétrônable course à pied (1 heure = le champagne de fin et début d’année).

On mise sur les plantes

On se masse le tour du nombril deux fois par jour avec des huiles essentielles de citron, de pamplemousse et de ciste pour réduire les sensations de gonflement. Et on boit des tisanes de menthe poivrée, sureau et racine de pissenlit après chaque repas pour relancer le processus d’élimination. En trois semaines, ces cocktails naturels et drainants déchargent le foie saturé de toxines.

On met nos addictions en veilleuse

Pour relancer la machine, on veille à la qualité et à la durée de son sommeil, on réduit sa consommation outrancière de séries TV, réseaux sociaux et écrans en général après 20 heures. Et on arrête l’alcool et le café.


Inscrivez-vous à notre newsletter