Ces superaliments venus d'ailleurs : magiques, vraiment ?

Et si les superaliments venus de Chine, du Mexique ou du Pérou nous permettaient de super bien manger et d’être en super forme pendant super longtemps ?

Pas si vite ! Les superaliments, ce sont des légumes, fruits, baies, algues ou graines comme les autres… sauf qu’ils ont des apports plus riches que la moyenne en matière de protéines, minéraux, fibres, vitamines, oligo-éléments et antioxydants. De quoi, selon les experts, prévenir ou retarder les maladies chroniques non transmissibles comme le diabète, le cancer du sein, du côlon ou de la prostate.

Des alliés naturels pour notre santé… à consommer avec modération

Quinoa, ginseng, baies de goji, grenade, chia sont quelques-uns des ingrédients préférés de celles et ceux qui veulent chouchouter leur organisme. Mais pas question d’en abuser. Si la variété des superaliments permet de les consommer toute l’année, ils doivent toujours l’être dans le cadre d’une alimentation équilibrée : une surconsommation de l’un d’eux pourrait être contreproductive en déséquilibrant l’organisme.

Des super-pouvoirs irremplaçables ?

Disons-le tout net : ce n’est pas parce que certains superaliments viennent de l’autre bout du monde et portent un nom qui invite au voyage qu’ils vont révolutionner notre santé.

Moins exotiques et plus accessibles, les épinards, le raisin, le radis noir, le cresson, la carotte, la myrtille ou la spiruline possèdent eux aussi des propriétés hautement bénéfiques pour notre santé. Vous pouvez par exemple remplacer l’açaï par du raisin, l’aloe vera par de l’ail ou encore les graines de chia par des graines de courges grillées.

De là à penser que les superaliments venus d’ailleurs ne sont là que pour des raisons marketing, il n’y a qu’un pas que nous ne nous permettrons pas de franchir.

 

Et si finalement, c’est vous qui aviez le super-pouvoir de bien manger rien qu’en mangeant varié et équilibré ?


Inscrivez-vous à notre newsletter